Le curé Nantais n’est pas un curé mais un fromage. Plus qu’un fromage même, c’est une marque à part entière ! Né à Pornic sur la côte Atlantique, c’est un fromage de vache connu pour sa pâte molle et sa croute lavée. L’histoire raconte que c’est en revanche bien un prêtre d’église qui transmet la recette vers le XIXè siècle. Il est aussi appelé fromage nantais et se produit dans la ville côtière de Pornic près de Nantes. Apprenons-en davantage sur ses origines et comment optimiser sa dégustation !

Le curé Nantais, une histoire de 100 ans.

Tout à commencer dans une petite ville de Loire-atlantique : St-Julien-de-Concelles. C’est l’histoire d’une rencontre entre un maraicher et un curé qui ensemble mettent au point la recette d’un fromage. Ils commencent par l’appeler le « Régal des Gourmets ». Puis après le décès de l’ecclésiaste, c’est tout naturellement que le fromage est rebaptisé le « Curé Nantais » en hommage au saint homme. Véritable patrimoine de la gastronomie nantaise le fromage a remporté la médaille d’or du Concours Général Agricole pour son Curé Nantais affiné au Muscadet.

Comment déguster le Curé Nantais ?

Comme indiqué à l’instant, il se marie à merveille avec un vin local qui n’est autre que le Muscadet ! Ensuite nombreuses sont les façons de le préparer. Il se consomme aussi bien cru que cuit laissant d’infinies possibilités pour le déguster. La tarte aux légumes ou le cake au chorizo et aux olives, agrémentés de curé nantais sont par exemple des classiques ! Pour les adeptes du sucré salé tentez la recette des Granny Smith au curé nantais noisettes et lardons ! Une dernière inspiration pour allier les produits de la mer disponibles dans notre région : les moules au muscadet gratinées au Curé Nantais raviront vos papilles à coup sur ! À La Vespas des Carmes, vous profiterez d’une accommodation moderne avec un burger au Curé Nantais!