Beaucoup se chamaillent sur la véracité de nombreuses anecdotes concernant le  « Parmigiano-Reggiano », aussi appelé « Parmesan » ! Pour commencer et pour ceux qui ne le sauraient pas, c’est un fromage d’origine Italienne. Et on connait son existence depuis un peu plus de 8 siècles maintenant. Intéressons-nous aujourd’hui à l’histoire de son appellation qui vaut le détour !

Parmigiano-Reggiano : un nom à la mode romaine.  

Cela remonte à l’empire romain. À cette époque, on baptise les aliments selon leur provenance. Moyen facile de désigner la nourriture mais pas seulement, puisque c’est aussi un moyen de rendre hommage à la fabrication du produit.  En l’occurrence, c’est dans la région la région de Parme-Reggio que sont produits les premiers Parmigiano-Reggiano. Ces fromages à pâte dure si distinctifs pour l’époque sont d’abord produits par les moines de Parme. C’est entre le 17 et le 19ème siècle, que le nom de Parmesan se démocratise en raison de la proximité des relations entre les ducs de Parme et la noblesse française. Depuis cette appellation s’est largement exportée.

Anecdotes sur le Parmesan.

La première référence littéraire enregistrée citant le Parmesan remonte à 1254. Elle indique qu’une femme noble de Gênes a échangé sa maison contre la garantie d’un approvisionnement annuel de 53 livres de Parmesan ! Le récit de Decameron de Boccace immortalise aussi l’utilisation du parmesan comme condiment pour les pâtes sur un paradis imaginaire pour les gourmets appelé Bengodi. Au sommet d’une magnifique montagne de parmesan, les cuisiniers y roulent des macaronis en descendant la montagne ! Finalement, Molière lui-même salua les vertus du Parmesan en suivant un régime comprenant 12 onces de parmesan et trois verres de porto par jour. Ce régime avait un intérêt nutritionnel puisque le fameux Parmesan est riche en protéines et très facile à digérer.

Maintenant que vos connaissances sont à jour sur une première spécialité Italienne, allez-voir si vous savez bien cuisiner les délicieuses Bolognaise !